Preloader Operavision
Tatyana Vlasova

LMT

Récital Marina Rebeka

Après avoir conquis le monde, la soprano ravit le public à domicile

Concerts

Un cadre magnifique pour une voix d'une beauté éblouissante : le palais baroque de Rundāle, créé par le célèbre architecte italien Francesco Bartolomeo Rastrelli, sert de toile de fond au premier récital de la star d'opéra lettone Marina Rebeka après le lockdown.

 

Le spectaculaire récital de Marina Rebeka au château de Rundāle, qui s'inscrit dans la continuité du cycle de concerts « Together » dans un cadre architectural remarquable, a été accueilli par des ovations. « Les rencontres sur place avec les spectateurs sont désormais particulières », déclare la soprano. « Nous aspirons tous à une atmosphère de concert, à un dialogue animé avec les auditeurs, à un échange d'énergie et de spontanéité ».

Enregistré le 31 juillet 2020

 

Chaleureux remerciements à la State Culture Capital Foundation (SCCF) de Lettonie.

Disponible à partir du
25.09.2020 à 19h00 CET

jusqu'au
25.03.2021 à 12h00 CET

Marina Rebeka Soprano
Laila Holberga Piano
---------------
Giuseppe Verdi (1813 – 1901) Air de Leonora « Vanne, lasciami... D'amor sull'ali rosee » de l'opéra Il Trovatore, Acte 4
Giacomo Puccini (1858 – 1924) Air de Cio-Cio-San « Piangi? Perchè?...Un bel dì vedremo » de l'opéra Madame Butterfly, Acte 2
Nicolai von Wilm (1834 – 1911) Miniatures pour piano solo
Giacomo Puccini (1858 – 1924) Air de Manon « In quelle trine morbide » de l'opéra Manon Lescaut, Acte 2
Giuseppe Verdi (1813 – 1901) Air de Leonora « Pace, pace, mio Dio! » de l'opéra La forza del destino, Acte 4
Nicolai von Wilm (1834 – 1911) Miniatures pour piano solo
Giacomo Puccini (1858 – 1924) Air de Mimi « Si, mi chiamano Mimì » de l'opéra La bohème, Acte 1
Giuseppe Verdi (1813 – 1901) Boléro d'Elena de l'opéra I vespri siciliani, Acte 5
BIS – Alfredo Catalani (1854 – 1893) Air de Wally « Ebben? Ne andrò lontana » de l'opéra La Wally, Acte 1
Giacomo Puccini (1858 – 1924) Air de Tosca « Vissi d'arte » de l'opéra Tosca, Acte 2
Franz Lehár (1870 – 1948) Air de Giuditta : « Ich weiss es selber nicht ». « Meine Lippen sie küssen so heiss » de l'opérette Giuditta


Ayant pour toile de fond le célèbre palais baroque letton de Rundāle, le concert de Marina Rebeka est l'un des temps forts du retour aux représentations en direct après le lockdown. Le palais de Rundāle tire son nom du nom allemand Ruhenthal (Vallée de la Paix), une désignation appropriée pour l'atmosphère du récital de Marina Rebeka.

Le programme, essentiellement italien, comprend certains des airs les plus célèbres du répertoire opératique de Verdi et Puccini, ce qui permet à Rebeka de montrer l'étendue et la diversité de son talent ainsi que sa voix chaude et lumineuse. Le récital est entrecoupé de magnifiques miniatures pour piano solo du compositeur germano-balte Nicolai von Wilm. Accueillie par des ovations, Rebeka conclut le concert par pas moins de trois rappels et un dernier air d'opérette de Franz Lehár.

Marina Rebeka - Soprano

La soprano lettone Marina Rebeka est l'une des plus grandes chanteuses d'opéra de notre temps. Elle a acquis une large réputation en tant qu’interprète d’exception de Verdi, Rossini et Mozart partout dans le monde.

Depuis sa percée internationale au Festival de Salzbourg en 2009 sous la direction de Riccardo Muti, Rebeka a été régulièrement invitée dans les salles de concert et les maisons d'opéra les plus prestigieuses du monde, telles que le Teatro alla Scala (Milan), l'Opéra national de Paris, le Metropolitan Opera et le Carnegie Hall (New York), le Royal Opera House Covent Garden (Londres), le Concertgebouw (Amsterdam), le Bavarian State Opera (Munich), le Vienna State Opera et le Musikverein (Vienne), et l'Opéra de Zurich.

La variété de son répertoire est remarquable et va du baroque (Händel), du bel canto (Rossini, Bellini, Donizetti), et de Verdi (La Traviata, Simon Boccanegra, Il trovatore) à Tchaïkovski (Eugène Onéguine) et Britten (War Requiem).

Au cours de la saison 2017/18, elle a été nommée première artiste en résidence par le Münchner Rundfunkorchester. En décembre 2016, Rebeka a reçu l'Ordre des Trois Étoiles, la plus haute distinction de la République de Lettonie, pour ses réalisations culturelles.

Laila Holberga - Piano

Laila Holberga, pianiste de répétition et de concert, travaille à l'Opéra national de Lettonie depuis 1980. Au fil des ans, Laila Holberga a collaboré avec les solistes de l'Opéra national de Lettonie, a accompagné avec brio les innombrables chanteurs invités de l'Opéra national de Lettonie, et a offert un soutien inestimable aux chefs d'orchestre et aux principaux artistes lyriques de Lettonie. 

Laila Holberga a donné des concerts et de représentations en direct, non seulement en Lettonie, mais aussi à l'étranger – États-Unis, Biélorussie, Russie, Lituanie, Allemagne, Autriche et ailleurs.