Preloader Operavision

Les hits de l'été : les chœurs

Qu'ont Cavalleria Rusticana, Aida et Les Troyens en commun?

Chœurs et Opera

Les chœurs ne sont pas réservés à l’opéra, bien sûr. En réalité, l’origine des chœurs remonte à plus de 1500 ans. Il est commun de considérer Dafne, écrit par Jacopo Peri en 1568, comme le premier opéra jamais créé, tandis que les chœurs sont bien plus anciens.

La première trace – ambiguë – d’une partition pour chœurs remonterait au deuxième siècle après J-C : les Hymnes Delphiques à Apollon. Les chœurs ont clairement joué un rôle important dans l’histoire de la musique; leur place était donc garantie à l’opéra.

Le lien entre les chœurs et l'opéra

À l’époque de la Grèce Antique, les chœurs jouaient un rôle essentiel au théâtre. Il s’agissait d’un groupe de comédiens qui commentait ce qui se passait sur scène, permettant une meilleure compréhension des actions des personnages principaux et des conséquences de celles-ci. Les chœurs avaient tant d’importance qu’ils étaient considérés comme un personnage à part entière.

Ces pièces de la Grèce Antique ont fasciné les humanistes du XVIe siècle. Ils les appréciaient tant qu’ils voulurent restaurer cette tradition. Dafne, que nous avons cité précédemment, était la première tentative de revenir à cette utilisation des choeurs. Peri et d’autres compositeurs de l’époque affirmèrent que les rôles des chœurs dans les pièces grecques étaient en réalité chantées. C’est pourquoi leurs propres créations devaient être également chantées.

Les chœurs aujourd'hui

Les chœurs ont contribué à la naissance de l’opéra, et les deux sont aujourd’hui inséparables. Voici quelques exemples de pièces pour choristes extraits de grands opéras.

Cavalleria Rusticana

Lorsque les chœurs de Cavalleria Rusticana de Mascagni apparaissent sur scène, les spectateurs sont transportés dans le brouhaha d’un petit village italien. On entend des rires, l’atmosphère est conviviale et quelque peu agitée. Dès le départ, le ton de l’opéra est fixé. C’est certainement l’une des pièces chorales les plus connue, le chœur incarnant un village qui célèbre Pâques.

Voici le Chœur de la Monnaie qui chante « Regina Coeli » dans une production de Cavalleria Rusticana à La Monnaie / De Munt, mise en scène par Damiano Michieletto. Eva-Maria Westbroek interprète la paysanne Santuzza, Elena Zilio joue Lucia et le chœur est dirigé par Martino Faggiani.

Aida

La grandeur d’une victoire décisive peut uniquement être portée aux nues par des voix, à l’unisson. C’est pourquoi, après que l’Egypte a vaincu l’Ethiopie dans Aida de Verdi, le chœur soulagé se réjouit et acclame Radamès, le victorieux Capitaine de la Garde.

Voici le chœur du Royal Swedish Opera qui chante « Gloria all'Egitto e ad Iside » dans une production d’Aida mise en scène par Michael Cavanagh. Le chef de chœur est James Grossmith.

Voici le chœur du Royal Swedish Opera qui chante « Gloria all'Egitto e ad Iside » dans une production d’Aida mise en scène par Michael Cavanagh. Le chef de chœur est James Grossmith.

Les Troyens

Le nom de l’opéra de Berlioz en dit long sur l’importance des choeurs. Dans cette pièce, un groupe de chanteurs prend le rôle titre. Tout au long de l’opéra, ils réagissent à l’action et le public est témoin tour à tour de leur joie et de leurs lamentations.

Voici le Koor van de Nederlandse Opera qui interprète « Dieux protecteurs de la ville éternelle » dans une production de Les Troyens par l'Opéra national néerlandais, mise en scène par Pierre Audi. Le chef de chœur est Martin Wright.