Preloader Operavision
Johanna Olafsdottir

Icelandic Opera

Brothers

L'amour, la guerre et la fraternité sont intemporels.

Opéras | Bjarnason

Lors d'une mission en Afghanistan, un officier militaire traverse une période traumatisante en captivité. Lorsqu'il rentre enfin chez lui, il constate que sa relation avec sa famille a changé à jamais.

 

Le compositeur islandais Daníel Bjarnason et le réalisateur danois Kasper Holten transforment le film Brødre de Susanne Bier en un opéra captivant et vivant. Écrit pour célébrer Aarhus en tant que Capitale européenne de la culture 2017, Bjarnason dirige maintenant pour la première fois son drame national audacieux dans son pays d’origine.

Chanté en anglais

 

Sous-titres en anglais et allemand et possibilité de traduire automatiquement dans plus de cent autres langues.

Disponible à partir du
13.12.2019 à 19h00 CET

jusqu'au
12.06.2020 à 12h00 CET

MichaelOddur Arnþór Jónsson
SarahMarie Arnet
NadiaSelma Buch Ørum Villumsen
Jamie, frère de MichaelElmar Gilbertsson
Anna, femme de PeterÞóra Einarsdóttir
PeterJames Laing
Le PèreJakob Zethner
La MèreHanna Dóra Sturludóttir
Le ColonelPaul Carey Jones


MusiqueDaníel Bjarnason
LivretKerstin Perski
Direction musicaleDaníel Bjarnason
Mise en scèneKasper Holten
DécorsSteffen Aarfing
LumièresEllen Ruge
Assistante à la mise en scèneAmy Lane

Les soldats Michael et Peter partent à la guerre. Michael dit au revoir à sa femme, Sarah, et à leur fille, Nadia, tandis que Peter dit au revoir à sa femme enceinte, Anna.

Étant donné que leur hélicoptère a été abattu par l'ennemi, Michael et Peter sont présumés morts. Un service commémoratif est organisé à leur intention. Les tensions dans la famille de Michael refont surface quand son père dit clairement qu'il préférait celui-ci à son jeune frère, Jamie. Le père aurait préféré que son fils cadet meure plutôt que Michael.

Jamie réveille Sarah au milieu de la nuit, saoul et en sang suite à une bagarre. Sarah, d’abord réticente, l'aide à nettoyer sa blessure. Ils se disputent férocement, puis partagent leur chagrin vis à vis de Michael. Ils s'embrassent, s'agrippent l'un à l'autre comme deux noyés.

Mais Michael a en fait survécu au crash et revient. Anna, qui vient d'accoucher, espère que cela signifie que Pierre pourrait aussi revenir. Le colonel de Michael lui parle et lui pose des questions sur les autres soldats disparus. Michael prétend qu'il n'a pas vu d'autres survivants, car il a été retenu prisonnier par l'ennemi.

Michael semble aliéné et a du mal à s'adapter à la vie quotidienne. Nadia se plaint à sa mère du comportement étrange de son père. Jamie aide à réparer la balançoire de Nadia, et il est clair qu'il est devenu proche de Sarah. Michael exprime sa jalousie et sa colère envers Jamie et Sarah, et il réagit violemment lorsqu’il réalise que Nadia ne lui obéit pas.

Après avoir perdu le contrôle une fois de plus et s’être mis en colère face à Sarah, Michael essaie d'avouer au colonel qu'il a vu Peter vivant, mais le colonel lui demande de garder le silence et de cesser de se tourmenter. Au même moment, Sarah arrive chez Jamie. Ils se languissent l'un de l'autre.

À la fête d'anniversaire de Nadia, Michael explose enfin. Il part à la recherche d'Anna, mais ne peut se résoudre à avouer ce qui est arrivé à Pierre avant qu'il ne soit lui-même sauvé. Alors que Michael retourne à la fête, il voit le fantôme de Pierre, et avoue finalement qu'il a été forcé de tuer Pierre pour se sauver lui-même.

5 clés pour aborder Brothers

1° De l'écran à la scène

Alors que de nombreux opéras sont basés sur des livres ou des pièces de théâtre, Brothers est basé sur un film, Brødre, un thriller psychologique réalisé par Susanne Bier. Sorti en 2004, il raconte l'histoire d'un officier danois envoyé dans le cadre de l'opération de Force d'Assistance Sécurité Internationale en Afghanistan, et comment ce départ affecte sa famille dans son pays. Le film a remporté le World Cinema Audience Award au Sundance Film Festival et a ensuite été ré-adapté dans une production américaine avec Tobey Maguire, Jake Gyllenhaal et Natalie Portman.

2° Définir l'indéfinissable

Pour célébrer Aarhus en tant que capitale européenne de la culture en 2017, le Musikhuset de la ville a commandé un opéra, un ballet et une comédie musicale, chacun basés sur différents films de Bier. Produit en collaboration avec le Danish National Opera et l'Orchestre Symphonique d'Aarhus, Brothers a été la première de ces adaptations. Le chef d'orchestre, commissaire et compositeur islandais Daníel Bjarnason a été chargé de créer cette nouvelle œuvre. Time Out New York a décrit sa musique comme « s'approchant terriblement de l’indéfinissable meilleur des mondes de la musique classique », tandis que sa polyvalence a également conduit à des collaborations avec un large éventail de musiciens en dehors du domaine classique, dont Sigur Rós, Ben Frost et Brian Eno.

3° Mémoire collective

Changer une forme d'art en une autre peut facilement échouer. Alors que Daníel Bjarnason et son librettiste suédois Kerstin Perski voulaient représenter sur scène la même histoire que celle du film, ils ont décidé de ne pas suivre de manière linéaire sa structure narrative. Leur solution a été d'emprunter un élément au théâtre antique - un chœur grec qui commente les événements qui se déroulent sur scène. Et alors que le traumatisme de son séjour en Afghanistan et sa difficulté à se réadapter à la vie dans son pays natal causent à Michael de plus en plus de stress, ce chœur commence à lui rappeler des souvenirs douloureux avant de se transformer en sa propre voix intérieure.

4° La renaissance d’Ulysse

Ce chœur n'est pas la seule partie de l'opéra qui évoque la Grèce antique; Bjarnson voit un parallèle fort entre Michael et Ulysse, dont le retour à Ithaque après la guerre de Troie l'a laissé tout aussi perdu et incapable à s'adapter. « Il découvre que son monde a évolué et qu'il est devenu en quelque sorte un fantôme », dit le compositeur à propos du héros de l'Odyssée d'Homère. « Ce qui m'a attiré dans Brothers, c'est que c'est une histoire tellement universelle. Elle a quelque chose d'intemporel. Elle est enracinée dans la mythologie.»

5° Polar polaire

Brothers a été un succès auprès du public et des critiques à Aarhus. Jutland Station a particulièrement félicité le metteur en scène danois Kasper Holten: « Les rideaux se sont ouverts sur une scène complètement blanche [qui rappelle] un mausolée blanc classique, sobre et minimaliste.... La version de Kasper Holten sur le drame psychologique de Susanne Bier est une adaptation convaincante. Attendez-vous à de grands drames et des moments de bonheur, mais surtout à de la tristesse et à des scènes percutantes.» Ces scènes ont maintenant fait leur chemin jusqu'à l’Icelandic Opera qui les présente au Harpa, le joyau de la couronne de Reykjavik. La structure en acier et en verre de cette magnifique salle de concert a été inspirée par les piles de basalte qui parsèment la côte islandaise, et est tout aussi dramatique que l'opéra de Bjarnason.