Preloader Operavision
ROH Photograph by Bill Cooper

The Royal Opera House

Don Giovanni

Laissez-vous séduire par le célèbre coureur de jupons de Mozart, dans cette production à succès de Kasper Holten. 

Opéras | Mozart

Chanté en italien.

Sous-titres en français, anglais, allemand et possibilité de traduire automatiquement dans 114 langues.

Disponible à partir du
12.07.2018 à 20h00 CET

jusqu'au
11.08.2018 à 23h59 CET

Don GiovanniMariusz Kwiecień
LeporelloIldebrando D'Arcangelo
Donna AnnaRachel Willis-Sørensen
Don OttavioPavol Breslik
Donna ElviraHrachuli Brassenz
ZerlinaChen Reiss
MasettoAnatoli Sivko
Le CommendatoreWiliard W. White
ChœursRoyal Opera Chorus
OrchestreOrchestra of The Royal Opera House


MusiqueWolfgang Amadeus Mozart
LivretLorenzo da Ponte
Direction musicaleMarc Minkowski
Mise en scèneKasper Holten
DécorsEs Devlin
CostumesAnja Vang Kragh
LumièresBruno Poet
ChorégraphieSigne Fabricius
Chef des ChœursPeter Manning
Réalisation vidéoLuke Halls

ACTE I

Don Giovanni, un noble espagnol, est connu dans toute l'Europe pour être un séducteur de femmes; Leporello, son serviteur, l'aide à contrecœur en faisant le guet. Alors que Don Giovanni tente de quitter la maison de Donna Anna, sa dernière conquête; il tue le père d'Anna, le Commendatore, qui essaye de le retenir. Anna raconte à son fiancé, Don Ottavio, qu'elle a été violée par un homme inconnu et ils jurent de se venger du meurtrier.

Leporello tente de persuader son maître de changer. Il est interrompu par Donna Elvira, une ancienne maîtresse de Giovanni, partie à sa recherche. Giovanni laisse à Leporello le soin d'expliquer à cette dernière sa réputation de coureur de jupons.

Giovanni s’emploie à séduire Zerlina, la fiancée de Masetto. Elvira l’interrompt et déjoue sa tentative. Ottavio et Anna font appel à Giovanni pour les aider dans leur poursuite du meurtrier du père d'Anna. Elvira fait à nouveau irruption et met en garde Ottavio et Anna à propos de la vraie nature de Giovanni; Anna révèle à Ottavio que Giovanni est l'homme qui a assassiné son père.

Leporello discute avec Giovanni du bal masqué qu’il organise ce soir-là. Zerlina assure à Masetto que Giovanni ne l'a pas touchée. Elvira se joint à Ottavio et Anna; ils se rendent au bal et ont l'intention de se venger de Giovanni. Alors que la fête bat son plein, Giovanni tente de piéger Zerlina, mais elle mobilise tous ceux qui la soutiennent afin de piéger Giovanni. Tous l'accusent, mais Leporello et lui leur échappent une fois de plus.

Intervalle

ACTE II

Désirant séduire la femme de chambre d'Elvira, Giovanni échange ses vêtements avec ceux de Leporello, chargé d'attirer Elvira. Giovanni est interrompu par Masetto, qui a l'intention de le tuer. Mais son déguisement est réussi ; il bat Masetto et s’échappe.

Anna, Ottavio, Zerlina et Masetto prennent Leporello pour Giovanni. Leporello retire alors son déguisement et les convainc qu'il n'est pas celui qu’ils cherchent. Ottavio jure de se venger de Giovanni que, malgré tout, Elvira continue à aimer.

Giovanni entend la voix du Commandatore, qu'il a tué, l’avertissant d’un châtiment imminent. Giovanni ordonne à Leporello d'inviter le fantôme à souper. Le fantôme du Commendatore accepte l'invitation de Don Giovanni et arrive pour l'envoyer en enfer.

5 choses à savoir sur Don Giovanni

1° La naissance de Don Juan

On retrouve la figure de Don Juan dans plusieurs œuvres littéraires, musicales, picturales et cinématographiques. Ce personnage légendaire est apparu pour la première fois au XVIIème siècle, dans une pièce de Tirso de Molina intitulée L'abuseur de Séville et le Convive de pierre. Don Juan est un grand séducteur, qui se préoccupe uniquement des plaisirs de la vie, tout en ignorant autrui. Il rejette l’ordre social et la morale chrétienne. Il représente l’image du libertin de l’époque. 

Molière reprendra ce texte en 1665 dans sa pièce Dom Juan ou le Festin de pierre et Mozart composera son opéra Don Giovanni en 1787, sur un livret de Lorenzo Da Ponte. De nombreux écrivains et musiciens ont également traité ce mythe : Charles Baudelaire dans Les Fleurs du mal, Tchaikovski avec La sérénade de Don Juan. Christoph Willibald Glück en a composé un ballet-pantomime en 1761 et Richard Strauss un poème symphonique en 1889.

2° Un opéra qui mélange les genres

Cet opéra a été commandé à Mozart après le succès des Noces de Figaro au Théâtre National de Prague. L’ouverture de Don Giovanni aurait été composée la veille en quelques heures. Afin de tenir Wolfgang éveillé, sa femme Constance lui aurait raconté des histoires tandis qu’il buvait du punch. Puis il s’endormit quelques heures et sa compagne le réveilla à l’aube afin qu’il finisse de composer.  

Mozart appelait cet opéra « drama giocoso », c’est-à-dire drame joyeux. Cette œuvre est en effet difficile à classer puisqu’elle mélange les genres. On note clairement une opposition entre le personnage de Don Giovanni, dramatique, et son valet Leporelle, personnage comique. Le duo est une réunion entre ombre et lumière, violence et sérénité.

Seul baryton de cet opéra, Don Giovanni lui-même change de registre dramatique afin de s’adapter à la femme qu’il souhaite conquérir : il adresse ainsi un pastiche de romance napolitaine à la paysanne Zerlina, puis il passe dans un registre plus grave et noble pour séduire Donna Elvira (« Ah taci, ingiusto core »).

3° Quelques célèbres arias : « Le retour du Commandatore » et la « Champagne aria »

Lors de la scène finale, le Commandatore revient d’entre les morts, invité par Don Giovanni, son assassin et auteur d’une tentative de viol sur sa fille. Le public assiste alors à une surprenante messe des morts, une montée en puissance suivie d’un silence brutal. Notons d’ailleurs que Don Giovanni a été écrit l’année de la mort de Leopold, père du compositeur, également son premier professeur. Dans le film Amadeus, de Milos Forman, Antonio Salieri reconnait d’ailleurs dans le personnage du Commandeur « Leopold ressuscité ».

Don Giovanni organise une soirée, pendant laquelle il chante la « Champagne aria ». Cette aria est une des plus courtes des opéras de Mozart, elle dure deux minutes mais permet de rapidement cerner le personnage : son goût pour les festivités, sa volonté de séduire et son énergie inépuisable. Dans la production du Royal Opera House, des projections du décor tournent autour de Don Giovanni, joué par Mariusz Kwiecień. « Con questa e quella vo’ amoreggiar. Ah! la mia lista doman mattina d’una decina devi aumentar » (« À celle-ci et à celle-là je veux faire la cour. Ah ! demain matin, ma liste devra être plus longue d'une dizaine.»)

4° La production : les costumes

Découvrez comment le Royal Opera House a créé la robe de Donna Anna avec de la teinture, des tâches de peinture et des créations numériques…  

5° Le point de vue de Kasper Holten

Kasper Holten a mis en scène Don Giovanni en 2014, alors qu’il était le directeur d’opéra du Covent Garden. Il nous explique son idée d’un décor créateur d’illusions, changeant au gré de l’imagination du personnage éponyme.