Preloader Operavision
Iko Freese/drama-berlin.de

Komische Oper Berlin

Roxy und ihr Wunderteam

Garde toujours le regard fixé sur ton but !

Opéras | Abraham

Lorsqu'une femme intelligente et pleine d’assurance utilise l'aide d'une équipe de football pour fuir son fiancé, l'heureuse distraction menace les hommes de perdre une importante rencontre sportive et de connaître une déception émotionnelle.

 

Le compositeur de La Fleur d'Hawaii et du Bal au Savoy présente cette 'opérette footballistique', une satire sportive folle et turbulente. La musique enflammée de Paul Abraham est un cocktail de jazz, de puszta et de mélodies d'opéra, le tout agrémenté d'une touche de chant de stade. Le célèbre trio de cabaret allemand Die Geschwister Pfister joue les trois rôles principaux dans cette nouvelle production au Komische Oper Berlin.

Chanté en allemand

Sous-titres en anglais, français et allemand bientôt disponibles avec possibilité de traduire automatiquement dans 114 langues.

Disponible à partir du
31.05.2019 à 19h30 CET

jusqu'au
30.08.2019 à 23h59 CET

Sam CheswickUwe Schönbeck
Roxy CheswickChristoph Marti
Bobby WilkinsJohannes Dunz
Gjurka KarolyTobias Bonn
Aranka von Tôtössy / Inspectrice des douanes / Femme de ménageAndreja Schneider
Baron SzalmaryChristoph Späth
Jani HatschekJörn Felix Alt
Directeur d'hôtel / Officier des douanes / Kovacz / Misky / Annonceur radioMathias Schlung
Arapad BalindiKevin Arand
Aladar KövessDennis Weißert
Geza AlpassyMathias Reiser
Laczi MolnarTobias Stemmer
Jenö KörmendyChristopher Bolam
Máté PulitzerPaul Gerritsen
Tamás KodályHunter Jaques
Lászlo KertészThiago Fayad
Zlotán LigetiAndrew Cummings
Ilka PrinitzerGabriela Ryffel
Marika V. DobossyMilena Sophia Hagedorn
Ilonka TaussigLaura Mann
Réka RökkMariana Souza
Ildikó FarkasMeri Ahmaniemi
Erzébet KalmánFriederike Meinke
Krisztina GaborPaula Rummel
Magdolna HorváthDiemut Wauer
Mónika BartókSabine Hill
Boglárka EsterhazyKatharina Thomas
Katalin TaboriKatrin Hacker
Spectateurs dans le stadeSolistes du chœur du Komische Oper Berlin


MusiquePaul Abraham
LivretAlfred Grünwald et Hans Weigel
Direction musicaleKai Tietje
Mise en scèneStefan Huber
DécorsStephan Prattes
CostumesHeike Seidler
LumièresDiego Leetz
ChorégraphieDanny Costello
Chef des ChœursJean-Christophe Charron
DramaturgieUlrich Lenz et Maximilian Hagemeyer

L'équipe nationale de football hongroise, dirigée par le capitaine Gjurka Karoly, célèbre sa victoire sur l'équipe d'Angleterre à Londres, lorsqu'une Anglaise appelée Roxy fait irruption dans sa chambre d'hôtel. Elle fuit son fiancé Bobby et son oncle Sam Cheswick, un fabricant écossais de sauce, ketchup et cornichons mélangés. Sans plus attendre, les footballeurs rangent la mariée fugitive dans leurs bagages et l'emmènent dans leur camp d'entraînement en Hongrie, en dépit des objections du capitaine de l'équipe, qui pense qu'elle aura un effet négatif pour la discipline de l’équipe.Pendant ce temps, le fiancé Bobby et Sam Cheswick se sont lancés à la poursuite de Roxy.

Lorsque l'équipe hongroise arrive au lac Balaton, elle découvre que les filles d’un pensionnat et leur stricte institutrice Aranka von Tötössy habitent également dans leur auberge. Le capitaine Gjurka n'est pas du tout content d'avoir autant de femmes dans les parages. Mais il est épris de la Roxy plein d’assurance, bien qu'il ne puisse pas encore l'admettre. Il ne participe ostensiblement pas à une soirée organisée par les footballeurs et les écolières. Tout à fait inopinément, Sam et Bobby font irruption à la soirée. Pour se sortir du pétrin et pour rendre la pareille à Gjurka, Roxy annonce à son oncle complètement surpris qu'elle est fiancée au président de la fédération de football, le baron Szatmary, qui vient d'arriver et joue la comédie avec elle.

De retour à Budapest après le tumulte du lac Balaton, les jeunes filles de l'internat se retrouvent privées de sortie. Roxy partage leur sort, son oncle voulant économiser le prix d'un hôtel jusqu'à son mariage avec Szatmary. L'un après l'autre, les footballeurs arrivent déguisés à l'école dans l'espoir d'impressionner les filles ; une autre dispute éclate entre Gjurka et Roxy. Les filles ne peuvent suivre le match retour contre l'Angleterre qu'à la radio. A la mi-temps, le score est de 1-0 pour l'Angleterre. Roxy et les filles sortent finalement de l’école pour encourager leurs garçons dans le stade. Grâce à leur soutien, le vent tourne pour l'équipe hongroise. Au milieu de la joie et de la jubilation, Roxy et Gjurka se fiancent finalement - et toute l’équipe fait de même avec les jeunes filles. Score final : 3-1 pour l'amour !

5 choses à savoir sur Roxy und ihr Wunderteam

1° Actions en bourse et partitions

Paul Abraham est né en 1892 à Apatin, aujourd'hui une partie de la Serbie mais qui faisait alors partie du Royaume de Hongrie. Son père était commerçant tandis que sa mère encourageait son talent musical et lui donnait ses premières leçons de piano. Abraham ne pouvant se décider pendant longtemps s'il devait poursuivre une carrière musicale ou commerciale, il suivit les deux voies en parallèle pendant un certain temps. Après la Première Guerre mondiale, il compta plutôt sur son talent commercial. Il s’essaya à l’art de la spéculation mais perdit ses mises de fond pendant l'inflation incessante de 1924. En raison de son insolvabilité, il dut même purger une peine de prison. La légende raconte que l'idée de Viktoria und ihr Husar lui serait venue dans sa cellule de prison.

2° A la recherche d’une langue musicale

En 1927, Abraham prit le poste de Kapellmeister au Théâtre de l'Opérette de Budapest. Il a contribué à l’écriture musicale de diverses œuvres et donna la première mondiale de sa première opérette cette année là. Bien que Der Gatte des Fräuleins n'ait connu qu'un succès modéré, l'œuvre présentait déjà les caractéristiques typiques d'une opérette d'Abraham : un mélange de jazz et de musique populaire hongroise. Cependant, le clin d'œil ironique que l'on retrouve dans ses opérettes ultérieures faisait encore défaut à ce premier opus. Trois ans plus tard, son opérette Viktória est créée à Budapest. Pour pouvoir l'introduire sur le marché allemand, il fallut non seulement le traduire, mais aussi l'adapter aux goûts sophistiqués des grandes villes. Viktoria und ihr Husar a été célébré au Neues Theater de Leipzig, puis triomphé au Metropol-Theater de Berlin, dans le bâtiment de l'actuel Komische Oper Berlin.

3° Succès à Berlin

Quittant son poste à Budapest, Abraham s'installe avec sa femme Sarolta Feszelyi à Berlin, épicentre des productions d'opérettes et de revues. Die Blume von Hawaii suivit en 1931, la première ayant lieu au Neues Theater de Leipzig avant de se rendre au Metropol-Theater. La troisième opérette de cette trilogie à succès fut Ball im Savoy, créée en 1932 au Großes Schauspielhaus à Berlin. Les trois œuvres catapulteront Abraham au sommet du théâtre de divertissement européen en un rien de temps. Quelques semaines seulement après la célèbre première de Ball im Savoy, les national-socialistes de Berlin prennent le pouvoir. Peu à peu, presque toutes les opérettes d'auteurs ou de compositeurs juifs disparaissent du répertoire.

4° L'équipe miracle : « Das Wunderteam »

Abraham s'est d'abord enfui à Vienne. En 1934, son Märchen im Grand-Hotel est créé pour la première fois au Theater an der Wien, suivi un an et demi plus tard par Dschainah - Das Mädchen aus dem Tanzhaus. Il se tourna ensuite vers un sujet auquel le public viennois n'a pas pu résister : le football. Vienne était le centre du football professionnel en Europe dans les années 1920 et au début des années 1930. Le point culminant du football autrichien, ce sont les années de la « Wunderteam ». La naissance de l'équipe légendaire remonte à mai 1931, lorsque les joueurs autrichiens ont battu les favoris écossais 5:0. Le monde du football européen en a pris bonne note et lorsque l'équipe a également infligé à l'Allemagne une défaite 6:0 à domicile un peu plus tard, il est devenu évident qu'il s'agissait d'une équipe exceptionnelle.

5° Abraham marque

Abraham reprit son opérette hongroise 3:1 a szerelem javara, qui célébrait l'équipe hongroise de water-polo qui avait étonnamment gagné l'or aux Jeux olympiques de 1936, et l'adapta en une opérette allemande sur le football. En mars 1937, la première mondiale de Roxy und ihr Wunderteam eut lieu au Theater an der Wien. Un article paru dans Der Wiener Tag le lendemain a fait état de la réaction enthousiaste : « Le public a rempli le stade an der Wien jusqu'à la dernière place et a suivi le jeu animé de l'équipe de l'opérette. Les applaudissements étaient parfois aussi forts que lors d'un match de football international! » Roxy devait être représenté avec le même casting à la Volksoper de Vienne après la 75e représentation, mais ces représentations n’ont jamais eu lieu en raison de la situation politique tendue. De nombreux membres de l'ensemble ont dû quitter Vienne. Après l'Anschluss, Abraham retourna brièvement à Budapest avant de fuir d'abord à Paris, puis à Cuba, où il gagna modestement sa vie en tant que pianiste. Il émigre ensuite à New York puis à Hambourg, où il meurt en 1960 à l'âge de 67 ans. Pour autant que l'on sache, Roxy und ihr Wunderteam n'a plus été présenté sur scène après sa première représentation à Vienne, jusqu’en 2014 lors de sa première allemande à l'Opernhaus de Dortmund.