Preloader Operavision
Roberto Ricci Fotografo / Teatro Regio di Parma

Teatro Regio di Parma

Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny

Une descente aux enfers avec un chef-d’oeuvre du 20e siècle

Opéras | Weill

Dans une ville américaine imaginaire, Dieu condamne ses citoyens licencieux à l'enfer, mais ceux-ci lui rétorquent qu'ils y sont déjà. La « ville-piège » Mahagonny est fondée dans le désert par trois criminels en cavale. C'est une ville vouée au plaisir où l'argent seul fait loi. C'est ainsi que le bûcheron Jimmy Mahoney est condamné à mort pour n'avoir pu payer la note du whisky qu'il a consommé.

 

Témoignage de la collaboration fructueuse, bien que tendue, entre le compositeur Kurt Weill et l'homme de théâtre Bertolt Brecht, Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny est l'un des grands opéras du 20e siècle. Brecht n'appréciait peut-être pas que la musique l'emporte sur les paroles, mais ils ont créé ensemble une œuvre richement mélodieuse à l'élan dramatique imparable. La scène du procès, expressionniste et grotesque, mène inexorablement au « Schlager » final où les citoyens de Mahagonny manifestent en masse. Le metteur en scène Henning Brockhaus s'inspire des peintures de l'Amérique mythique par l'artiste Edward Hopper. Pour lui, les citoyens de Mahagonny sont une menace constante, comme les ombres inquiétantes d'un tableau de Hopper qui évoque la dystopie du capitalisme sévissant.

Enregistré le 26 avril 2022 au Teatro Regio di Parma. Co-production avec I Teatri di Reggio Emilia.

 

Chanté en allemand. Sous-titres en anglais, italien et allemand avec la possibilité de traduire automatiquement dans plus de cent autres langues.

Disponible à partir du
30.04.2022 à 20h00 CET

jusqu'au
30.07.2022 à 12h00 CET

Tobby HigginsChristopher Lemmings
Leokadja BegbickAlisa Kolosova
FattyChris Merritt
Trinity MosesZoltan Nagy
Jenny HillNadja Mchantaf
Jimmy MahoneyTobias Hächler
Jack O’BrienMatthias Frey
BillSimon Schnorr
JoeJerzy Butryn
NarrateurFilippo Lanzi
Citoyens de MahagonnyRoxana Herrera, Elizabeth Hertzberg, Yuliia Tkachenko, Cecilia Bernini, Kamelia Kader, Mariangela Marini
ChœursCoro del Teatro Regio di Parma
OrchestreOrchestra dell Emilia-Romagna "Arturo Toscanini"


MusiqueKurt Weill
TexteBertolt Brecht
Direction musicaleChristopher Franklin
Mise en scèneHenning Brockhaus
DécorsMargherita Palli
CostumesGiancarlo Colis
LumièresPasquale Mari
ChorégraphieValentina Escobar
Chef des ChœursMartino Faggiani

Acte I

Une région désolée. Leocadia Begbick, Trinity Moses, et Fatty le comptable - trois fugitifs qui tentent d’échapper à la justice, ne peuvent aller plus loin car leur camion est en panne. Ils ont appris que l'on trouve de l'or sur la côte. "Vous obtiendrez plus d'or des hommes que des rivières", dit Mme Begbick, et ils décident de fonder une nouvelle ville : Mahagonny, "ville-piège". Ici, l'homme pourra faire ce qui lui plaît. La ville se développe. Jenny arrive avec six autres filles.

La nouvelle de Mahagonny atteint les grandes villes. Fatty et Trinity Moses recrutent des gens pour leur nouveau paradis. Les mécontents du monde entier se rendent à Mahagonny. Parmi les arrivants, on trouve quatre bûcherons d'Alaska : Jimmy Mahoney, Jacob Schmidt, Moneybags Billy, et Joe le loup de l'Alaska. Mme Begbick les accueille et leur propose de choisir leurs filles. Jimmy choisit Jenny.

Mme Begbick, Fatty et Trinity Moses se plaignent de la chute des prix à Mahagonny. Personne ne gagne d'argent. La ville-piège ne piège personne. Les gens partent. Jimmy est déçu. Il y a trop de panneaux d’interdictions. Rien ne le rend heureux, ni l'alcool bon marché, ni la paix ou le calme, ni fumer ou dormir. Il manque quelque chose. Pendant sept ans, il a travaillé dans le froid de l’Alaska et a économisé son argent. Maintenant qu’il est à Mahagonny, il n'a rien trouvé, à part un peu trop de paix, trop d'unité, et trop de choses sur lesquelles l'homme peut compter.

Un ouragan menace Mahagonny. Au cours de cette terrible nuit, Jimmy Mahoney découvre les lois du bonheur humain : "Les typhons ne laissent pas beaucoup d'épaves par rapport à nous, les hommes, quand ils cherchent à s'amuser. Quel que soit le chaos qu'ils peuvent causer, nous, les hommes, le dépasserons." Chacun devrait prendre ce qu'il veut, sans être contraint par une loi.

Acte II

L'ouragan a épargné Mahagonny. Le mot d'ordre à Mahagonny est désormais : "Fais-le !" 

Un an plus tard, Mahagonny est en plein essor. Jacob Schmidt a mangé jusqu'à en mourir, la maison close fait de bons chiffres, et Joe le Loup d'Alaska est tué dans un combat avec Trinity Moses. Jimmy, qui a parié tout son argent sur Joe, est ruiné. Jimmy, même s'il n'a pas d'argent, offre à tous les hommes un verre au bar. Il s'imagine s'échapper de Mahagonny et retourner en Alaska sur un bateau. Son rêve est interrompu brusquement par Trinity Moses, qui exige que Jimmy paie pour les boissons. Jimmy ne peut pas payer et les autres ne veulent pas l'aider - il a commis un crime passible de la peine de mort.

Acte III

Jimmy est enchaîné à un arbre. Il prie pour que le soleil ne se lève pas sur le jour de son procès imminent. Trinity Moses, le procureur, vend des billets pour les procès. 

Toby Higgins est acquitté de meurtre après avoir donné de l'argent à la cour. Le cas de Jimmy est le suivant. Il demande de l'argent à Billy en évoquant des souvenirs de leur séjour en Alaska, mais Billy refuse de l'aider. Jimmy est accusé d'avoir séduit Jenny, d'avoir chanté une chanson joyeuse la nuit de l'ouragan, d'avoir incité les habitants de Mahagonny à abolir la loi et l'ordre, et d'avoir été le complice du meurtre d'Alaska Wolf. Pour ces crimes, il est condamné à la prison et aux travaux forcés. Cependant, pour n'avoir pu payer ses dettes - le plus grand des crimes- il est condamné à mort.

Les habitants de Mahagonny se tournent vers la ville de Bénarès pour obtenir de l'aide, comme d'autres se sont tournés vers Mahagonny autrefois.  Mais Bénarès a été frappée par un tremblement de terre. Jimmy dit au revoir à Jenny. Quand il tente de retarder son exécution en rappelant aux habitants de Mahagonny qu'il y a un Dieu, ils jouent la pièce "Dieu vient à Mahagonny". Elle raconte comment le Tout-Puissant condamne la ville et est renversé par ses citoyens, qui déclarent qu'ils ne peuvent pas être envoyés en enfer car ils y sont déjà. Jimmy est exécuté.

Pendant les derniers jours de Mahagonny, les survivants manifestent pour leurs idéaux, tous les uns contre les autres.